Que faire pour une photo de faire-part de naissance réussie ?

Toute une pléthore de modèle de faire-part de naissance est proposée par les designers. La famille et les amis sont toujours curieux de découvrir le nouveau-né et d’avoir une brève historique du grand moment de l’accouchement. En insérant un cliché du bébé dans le faire-part, leur intérêt se multiplie et ils ne tarderont pas à aller rendre visite aux parents et à l’enfant. Seulement, une telle initiative ne doit pas être prise à la légère car la présence de la photo sur cette carte doit optimiser son rendu. Étant donné qu’il s’agit de l’annonce d’une naissance, le cliché adéquat à mettre sur le faire-part est celui du nouveau-né. Les alternatives sont nombreuses, comme la photo du bébé seul, en fratrie, avec les parents, en couleur, ou en noir et blanc. Les quelques conseils qui suivent éclairciront certainement les parents sur la photo idéale à mettre sur un faire-part de naissance.

Aucune négligence sur les petits détails

Toutes les petites choses faites par le bébé, ou pour lui, sont toujours agréables à voir, entre autres les éléments autour du bébé et le lait qui bave un peu qui sont bien charmants. Néanmoins, les parents ne doivent pas être subjugués par cette mignonnerie pour s’assurer de réussir la photo de faire-part de naissance.

Le bon cliché doit être pris avec un appareil photo afin d’obtenir la résolution suffisante et le format adéquat. Le téléphone portable n’est pas vraiment indiqué pour ce genre d’image.

Les techniques de prise

La prise de la photo du bébé ne se fait pas au hasard. Les techniques de base sont à respecter pour que le rendu soit impeccable. En suivant les quelques pistes fournies ci-après, même les novices peuvent réussir en faisant attention.

  • Le recadrage du cliché est parfois à prévoir pour que la photo se cale bien au format et au design du faire-part. L’éloignement entre le bébé et l’objectif doit être suffisant. Il n’est pas nécessaire d’être trop près du nourrisson. Dans ce cas, le nouveau-né doit être placé sur un plan dégagé pour que le zoom puisse être possible.
  • Un arrière-plan dégagé et un fond clair sont indispensables pour garantir le rendu final.
  • Dans l’idéal, il convient d’assortir le ton des habits du bébé avec la couleur du faire-part. Néanmoins, ce conseil n’est pas obligatoire car les parents peuvent lui faire porter des vêtements clairs.
  • La lumière joue un grand rôle dans le rendu fourni. Il est préférable de prendre le cliché du bébé à un endroit où il y a une bonne source de lumière, comme près de la fenêtre quand il fait jour par exemple.
  • Quant à la prise de vues, nombreuses alternatives sont possibles. Ce n’est pas la peine de tenir le nourrisson immobile. La personne peut se mettre à la hauteur du nouveau-né ou debout sur une chaise pour une prise de vues de dessus.
  • En aucun cas, il ne faut économiser sur le nombre de clichés. Plus de photos il y a, plus de choix et de chance de tomber sur la prise parfaite est possible.

Retouches possibles

En confiant la conception du faire-part à un professionnel qui a pignon sur rue dans ce domaine, des retouches peuvent être faites par ce dernier pour parfaire le cliché pris par les parents ou les proches. Effectivement, un spécialiste en la matière est à même de transformer des images en couleur en sépia ou en noir et blanc. Tout dépend de la commande des parents. Quelques améliorations sont pareillement faisables, entre autres la retouche concernant la colorimétrie, le contraste ou la luminosité. Le recadrage peut être fait par le professionnel également. Selon son expertise, il conçoit la maquette en y intégrant la photo retouchée, ainsi que les différents éléments sollicités par les parents. Normalement, l’édition du modèle final attend la validation des parents.

Engager un photographe professionnel

En recourant au service d’un professionnel, les parents peuvent dormir sur leurs deux oreilles. Ils n’ont pas à s’inquiéter car un photographe professionnel, notamment celui qui a l’habitude de prendre des photos pour un faire-part de naissance, maîtrise toutes les techniques et connaît très bien le moment pour shooter.

Un nourrisson a naturellement une humeur changeante. Tantôt il est calme, tantôt il pleure, raison pour laquelle la personne qui prend les clichés doit se montrer patient. Un photographe professionnel loue son temps pour ce genre d’activités, ainsi il peut attendre le bon moment sans se précipiter. Il donne des conseils avérés sur les éléments à prévoir afin que la photo soit réellement réussie. Lors d’une séance de shooting avec son nouveau-né, les parents ont l’opportunité de créer un album puisque les prises sont nombreuses et, par-dessus tout, elles sont de bonne qualité. Faire d’une pierre deux coups est ainsi possible avec le service d’un photographe professionnel.